Prix Image Cnano 2023 décerné à un doctorant du LSPM

Irisation de cellules de fissures par l’effet du temps Réseau de fissures formé sur un film métallique tricouche chrome-cuivre-molybdène sur substrat souple et flexible, suite à un essai de traction biaxiale, observé au microscope. Les couleurs irisées sont...

Une doctorante récompensée du 2ième prix Jacquet 2023

Wafa Alimi, Doctorante au LSPM a obtenu le 2ème prix Jacquet dans son édition 2023. Ce prix est décerné par la société française de métallurgie et matériaux SF2M et récompense chaque année les meilleurs clichés au microscope électronique à l’échelle nationale. Le...

Un nouveau projet de prématuration !

Revêtements de diamant sur des dispositifs médicaux implantables Porteur : Fabien Bénédic Problématique Les alliages de titane présentent un ensemble de propriétés – biocompatibilité, légèreté, faible densité, excellente résistance à la corrosion et faible...

Nouvelles ANR acceptées en 2023

4 nouveaux projets ANR impliquant le LSPM ont été acceptés pour l’année 2023, dont voici la liste ci-dessous : DoREMi  PRC Development of New Advanced Refractory Concentrated Complex Alloys with Eutectic Carbide/BCC Microstructures ICMPE...

un projet de start-up sélectionné par le programme de prématuration RISE

Le projet ZIBA fondé sur des technologies développées au LSPM a été sélectionné pour le programme RISE du CNRS

Ce projet , développé par l’équipe MINOS et mené par le Pr. Mehrdad NIKRAVECH chercheur au laboratoire en collaboration avec DR. Hubert Perrot au Laboratoire Interfaces et Systèmes Electrochimiques (LISE UMR 8235, CNRS, Sorbonne Université) a pour objectif de répondre aux défis de sécurité et d’indépendance stratégique des batteries au lithium. La technologie plasma mise en œuvre dans ce projet permet d’élaborer des matériaux innovants pour batteries rechargeables à base d’ions zinc, performants, inoffensifs, en vue d’un développement durable

Un projet de prématuration dans l’OR 2MF (PPANAM)

Comment suivre la composition des eaux usées, des eaux environnementales ou des eaux rejetées par l’industrie ? A l’heure actuelle, aucune technique ne permet de répondre à cette question sans prélèvement et traitement de l’échantillon. L’équipe de Nathalie...